Freenet

[Freenet]

Freenet est entièrement distribué, c’est un réseau pair à pair de publication anonyme, offrant des moyens sûrs pour stocker des données, ainsi que des approches qui tentent de répondre aux charges d’une crue éclair. Alors que Freenet est conçu comme un magasin de données distribuées, des gens ont construit des applications par dessus celui-ci afin de faire de la communication anonyme plus générique, tels que des sites web statiques et des forums électroniques.

Comparé à I2P, Freenet offre des avantages considérables : c’est un magasin de données distribuées, alors qu’I2P ne l’est pas, ce qui permet de récupérer les contenus publiés par autrui, même si l’éditeur n’est plus en ligne. En outre, il devrait être en mesure de distribuer des données populaires assez efficacement. I2P même n’offre et n’offrira pas cette fonction. D’autre part, il existe un chevauchement pour les utilisateurs qui veulent simplement communiquer anonymement les uns avec les autres par les sites Web, les forums, les logiciels de partage de fichiers, etc. Il y a aussi eu des tentatives de développement d’un magasin de données distribuées qui fonctionnerait par-dessus I2P (plus récemment un portage de Tahoe-LAFS), mais rien n’est encore prêt pour une utilisation générale.

Cependant, même sans tenir compte des questions relatives aux mises en œuvre, il y a des préoccupations sur les algorithmes de Freenet à la fois sur l’évolutivité et la perspective d’anonymat, en raison en grande partie du mode de routage de Freenet, axé heuristique. Les interactions des différentes techniques peuvent certainement réussir à dissuader diverses attaques, et peut-être que certains aspects des algorithmes de routage peuvent faire espérer de l’évolutivité. Malheureusement, peu d’analyses des algorithmes concernés ont abouti à des résultats positifs, mais il reste encore de l’espoir. À tout le moins, Freenet fournit un anonymat substantiel contre un assaillant qui n’aurait pas les ressources nécessaires pour l’analyser davantage.